En 2022, Kouss.Kouss convie la Tunisie et la Colombie autour de la thématique du piment et de la harissa, mobilisant une centaine d’acteurs culinaires de Marseille pour du traditionnel et de l’insolite qui  réinterprète le plat.
Fabrice Lextrait, le cofondateur, déroule : « nous déclinons une histoire progressive. Kouss.Kouss est né en 2018 entre autre  du concert du groupe Couscous clan avec  Rachid Taha et Rodolphe Burger. Nous contribuons à l’initiation d’une histoire écrite avec Marseille Centre, et l’engagement des commerces du centre-ville. Une histoire qui cultive son identité. La Cuisine est  une composante culturelle confortée par des relations internationales. A Marseille on peut cultiver des identités. ».

Le piment, un végétal originaire d’Amérique du Sud et Centrale qui a voyagé vers l’Europe avant l’Asie et l’Afrique

La logique de la thématique proposée par Marie-Josée Ordener, est le piment et la harissa, l’histoire se nourrit de petites histoires, « or la harissa avait été oubliée, lors de l’édition inaugurale ! ».

Crédits photos : à gauche : LA BOITE A SARDINES ©c.dutrey
ci-dessus : MRS CENTRE KOUSSKOUSS FABULERIE ©l.melone

En parallèle, le projet « Le piment,  une histoire de femmes »  fut lancé en 2020 suite à des échanges France-Colombie avec des collectifs de femmes  de l’Amazonie et puis des pays méditerranéens notamment la Tunisie, riche de son festival de la harissa de Nabeul. La harissa, purée de piments rouges, est un élément identitaire du patrimoine culinaire tunisien.

Distinction : depuis 2020, « les savoirs, savoir-faire et pratiques liés à la production et à la consommation du couscous » ont été inscrits au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO.

Le festival en 3 lieux

La Friche la Belle de Mai en 5 dates, le Centre-ville de Marseille et une centaine de propositions de restaurateurs et de commerçants tournées clients, ainsi que le Plan d’Aou (dans le 15è arrondissement) où le Monticole, tiers-lieu culinaire et culturel, témoin d’une réhabilitation urbaine au cœur du quartier, sera inauguré pendant le festival Kouss.Kouss.

Jean-Luc Chauvin, président de la CCI métropolitaine Aix-Marseille-Provence considère : « ce plat expression d’un aliment qui par sa diversité est un élément structurant d’animation de notre Centre-ville et du vivre ensemble. Voilà un festival inscrit dans l’agenda, allons au-delà du nom du festival pour expliquer ce qui se construit tout autour, un jeu collectif autour des cent personnes qui font l’événement. ».

Pour sa 5ème édition le Festival Kouss Kouss est labellisé « Année de la gastronomie ».
Ce troisième volet de l’appel à projet national lancé par le gouvernement en partenariat avec CCI France  a consacré sept projets sur Aix-Marseille-Provence. Six d’entre eux – dont le Festival Kouss.Kouss – ont été lauréats grâce à l’accompagnement des services de la CCIAMP et de la CCI de région Provence Alpes Côte d’Azur;

La programmation sera annoncée le 15 août sur les sites
kousskouss.com et www.marseille-centre.fr

Kouss.Kouss
SAISON 5
PIMENT & HARISSA
Du 26 août au 4 septembre 2022

Restaurants, commerces de bouche, lieux culturels : jamais une édition de Kouss.Kouss n’aura rassemblé autant d’acteurs autour de la couscousmania marseillaise. Le grand festival de fin d’été, organisé par Les grandes Tables – I.C.I avec la fédération Marseille Centre, réunira pour sa cinquième édition plus de cent propositions à manger et à boire, une dizaine de structures culturelles et de nombreuses associations autour d’un thème brûlant : le piment.